Dimanche 17 juin : journée missionnaire aux Bouchoux au profit du SENEGAL

Samedi 19 Février 2011 : Les Bouchoux

La Juraquette

La Juraquette 2011, un grand moment, comme chaque année ! Dix au départ et seulement huit à chercher la Croix des Couloirs... en vain ! 14m de haut, ça se voit ? Et ben non, y'a les sapins ! Trois pas en avant, trois pas en arrière, 12 km au lieu de 7, retour au village au "son de cloches" à 18HOO . Et on aurait pu être primés... mais le dimanche ! On en a même oublié la photo de groupe... 

Photos Domino

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Dominique (samedi, 19 février 2011 21:46)

    Plus ça va et plus ça ne va pas! n'est-ce pas Francesco! et pourtant... on a bien rigolé... après!

  • #2

    Dominique (samedi, 19 février 2011 21:59)

    Merci à Corinne de s'être jointe à nous, comme "guide"!! bon retour sur PARIS, reviens nous voir et rappelle toi, en avant ou en arrière, l'essentiel est d'être toujours "enmarche".

  • #3

    Daniel (dimanche, 20 février 2011 20:57)

    Voici un texte d'un boucherand: Alphonse Gaillard
    "Connais-tu ton pays? Connais-tu son histoire ?
    "Tout y semble dormir sous un linceul mouvant.
    "Quel fonds prodigieux pourtant et si vivant
    "Mérite de s'inscrire au livre de mémoire !"
    Merci à Corinne et bonjour à Erwan et Lucas.

  • #4

    Marie (dimanche, 20 février 2011 21:06)

    Ma Dom, tu restes la reine du portrait... Celui du chien de traîneau est fabuleux ! et tes détails bien sympas ;p

  • #5

    corinne (dimanche, 20 février 2011 21:56)

    Je n'aurai vu la croix des couloirs que de loin, n'est-elle qu'un mythe ? mais super balade. Belle région, et belle ambiance. Gardez votre bonne humeur en marche. Au plaisir de repartager quelques pas. Je prendrai bousole et carte, c'est promis !...

  • #6

    Dominique (lundi, 21 février 2011 13:16)

    Bravo Daniel! tu ne connais "plus" ton pays mais te souviens de son histoire, tu sembles y dormir et te perdre malgré tes mouvements ! mais "quel fond prodigieux et si vivant" tu es, cette ballade mérite bien de s'inscrire au livre des mémoires de l'ASE !!